Historique du carré militaire

 

 

20 décembre 1914

19141202 1

 Journal de Rouen (AD76)

 

6 juillet 1917

REPUBLIQUE FRANÇAISE

 

MAIRIE DE BOLBEC

 

CIMETIERE

 

Soldats morts sous les drapeaux

Inhumés

Dans l’emplacement spécial le long de la route

De Rouen

 

         Il a été décidé, en principe, que seuls seraient inhumés à cet endroit, les soldats « Morts pour la France ». 

         Par extention, il a été admis que les militaires morts sous les drapeaux au cours de la guerre pourraient être, sur la demande des familles, inhumés aussi dans cette partie du cimetière.

         Par contre, les militaires décédés après renvoi dans leurs foyers (réforme ou autrement) ne doivent pas être inhumés dans l’endroit dont il s’agit.

 

Bolbec, le 6 juillet 1917.

Le Maire,

Dr. G. AUGER 

Emplacement des victimes du devoir 1

2 février 1921

VILLE DE BOLBEC

Conseil Municipal

Séance du 2 février 1921.

 

Transfert des corps des militaires

MORTS POUR LA FRANCE

 

Choix d’un emplacement pour être concédé à perpétuité

 

« Messieurs,

A la suite de l’interpellation, de notre collègue, M. Georges PRUNIER, relativement à la concession à perpétuité d’un emplacement dans le cimetière communal pour la sépulture des soldats morts pour la France dont le transfert a été autorisé par la loi du 31 juillet 1920 … »

« …  Le terrain qui paraît le mieux se prêter pour cette sépulture et sur lequel la Commission a arrêté son choix, est celui entre les chemins YE et YJ, et immédiatement en face de l’entrée nouvelle du cimetière.

Cet emplacement qui pourra recevoir environ 150 corps, est occupé actuellement par 10 concessions temporaires expirant en 1926 et 1927. Il ya donc lieu de prévoir dans quelles conditions il pourra devenir libre dans un délai aussi court que possible puisque le premier corps doit arriver vers le milieu de février… »

«  …

            3° D’autoriser l’Administration municipale à entrer en pourparlers avec les familles intéressées, pour l’exhumation et la ré-inhumation aux frais de la ville dans un autre emplacement des personnes actuellement inhumées dans ce terrain en concession temporaire.

        4° La prolongation gratuite pour 5 années, des concessions actuellement en cours pour les familles qui consentiront à ces exhumations et ré-inhumations.

 

Signé : A Zann, Adjoint »

du 22 mars au 9 avril 1921

Inhumations du 22 mars au 9 avril 1921

Decouvrir   1er convoi - 22 mars 1921 : Inhumations de Lucien VINCENT, Gaston DUVAL et Henri DUSSAUX

Transport individuel - 9 avril 1921 : Inhumation de Louis BOUEDO

 

Dès l'arrivée des premiers cercueils de soldats, il fallait libérer totalement le terrain réservé au carré militaire.

8 familles sur 10 ont donné donné leur accord pour l'exhumation et le transfert (les 2 dernières familles donneront leur accord en avril 1922)

19 mai 1921 - Nouvelle entrée

entrée nouvelle

Du 1er au 11 juin 1921

HAREL Edouard

Décès le 16 juin 1906

Exhumé le 1er juin 1921

 

HERANVAL Victrice

Décès 23 août 1906

Exhumé le 2 juin 1921

 

LECORNU Arsène Vve DANIEL

Décès le 19 février 1906

Exhumé le 3 juin 1921

 

CRESSENT Jeanne

Décès 4 septembre 1906

Exhumé le 4 juin 1921

LANGLOIS Sénateur

Décès 28 février 1906

Exhumé le 6 juin 1921

 

LEPAGE Victorine née ALLEAUME

Décès 14 août 1906

Exhumé le 7 juin 1921

 

ENARD née LECARPENTIER Célestine

Décès le 16 février 1907

Exhumé le 8 juin 1921

 

POULINGUE Magloire

Décès le 7 mai 1907

Exhumé le 11 juin 1921

du 20 juin au 26 novembre 1921

Plan annee 1921

CLIQUER ICI

3è convoi - 20 juin 1921 : Inhumations de Marcel SAINT-LEGER et d'Alphonse GUENET

4è convoi - 27 juin 1921 : Inhumations de Jules FERRIC, Adolphe CHICOT et Léopold DUBOSC

 

Messieurs,

Dans la séance du 23 juin dernier, vous avez été saisis du vœu suivant formulé par l’association des Mutilés et Anciens Combattants du canton de Bolbec : « Les Membres du Conseil d’Administration de l’Association Amicale des Mutilés et « Anciens combattants de la Guerre du Canton de Bolbec, émettent le vœu suivant : « Les tombes des militaires inhumés dans l’emplacement réservé dans le cimetière de « Bolbec aux Morts de la Grande Guerre où s’élèvera un mausolée offert par la ville de Bolbec « seront uniformes, afin de conserver à la grandeur de leurs sacrifices, la simplicité des « cimetières du front où la tombe de l’officier ne se distingue pas de celle du simple poilu. « D’autre part, il faut considérer que si la concession, elle est perpétuelle, les « Monuments, eux, n’ont qu’une durée éphémère. La modeste tombe du front et le modeste « tertre du cimetière communal seront au contraire éternellement fleuris grâce à la gratitude « des générations futures. » En raison de la nature extrêmement délicate de la question soulevée par ce vœu, vous aviez reconnu l’impossibilité de prendre une décision immédiate et vous aviez décidé de la soumettre à un examen préalable de la commission compétente. Dans sa réunion du samedi 6 août votre 5è Commission, (Finances et intérêt général) tout en rendant hommage à l’excellence des sentiments qui ont inspiré ce vœu, s’est vue dans l’obligation de ne pas le retenir. Un examen bienveillant, mais approfondi de la question a fait ressortir toutes les difficultés de réalisation que présente le but poursuivi. Elle a estimé qu’imposer aux familles des soldats Morts pour la France, l’obligation de se soumettre à l’uniformité d’édification de monuments funéraires, ce serait à la fois porter atteinte à leur liberté, les froisser dans la manifestation de sentiments sacrés, éminemment respectables et restreindre par une réserve l’octroi de la concession perpétuelle gratuite que leur a faite la ville, en témoignage de reconnaissance envers ceux qui ont sacrifié leur vie pour le salut du pays, ce serait aussi raviver par des cérémonies pénibles d’exhumations ou la modification de dispositions déjà prises, la douleur de ceux qui dans leur pleine liberté et la délicatesse de leurs sentiments ont fait édifier des tombes pour recouvrir les restes de ceux qu’ils ont aimés. En présence de ces considérations d’ordre général, et tout en reconnaissant la noblesse des sentiments auxquels ont obéi les auteurs du vœu, votre 5è Commission vous propose de ne pas lui donner suite.

Bolbec, le 11 août 1921*

Le Rapporteur Signé : U. Leroux

* A cette date, 13 corps ont déjà été rapatriés et inhumés dans le cimetière.

 

6 octobre 1921 : Inhumations de Fernand FOLLAIN et Charles BARON

16 octobre 1921 : Inhumation de Maurice LESTERLIN

7è convoi - 19 novembre 1921 : inhumation de Théophile HAMEL

25 novembre 1921 : Inhumation de Jules COUSTHAM

8è convoi - 26 novembre 1921 : Inhumations de Charles DENOS, Léonard  TETREL, Léon LAHALLE, Jean-Baptiste et Gaston FENETRE.

P1070755

17 janvier 1922

19220117 vote credits mausolee17 janvier 1922 - Journal de Rouen (AD76)

du 9 janvier au 11 avril 1922

 

Unhumations du 9 janvier au 30 avril 1922

CLIQUER ICI

9è convoi - 9 janvier 1922 : Inhumation de Maurice MALANDAIN

10è convoi - 21 janvier 1922 : Inhumations de Gilles GILLES, Gustave CHICOT et Jules LANGLOIS

Transport privé - 18 février 1922 : Inhumation d'Emile NOURICHARD

12è convoi - 20 février 1922 : Inhumations de Robert DEVAUX, René FERME et Léon PASQUIER

13è convoi - 28 février 1922 : Inhumations d'Alexandre BELLENGER, Alphonse IZABELLE et Marcel SEMEL

15è convoi - 21 mars 1922 : Inhumations de Frédéric LIEUBRAY, Emile BOULET, Charles DUBOSC, Alphonse DUMOUCHEL et Georges CLOUET

17è convoi - 10 avril 1922 : Inhumations de Louis MANSOIS et Gustave GUERIN.

11 avril : Exhumations des 2 dernières tombes civiles.

29 avril 1922 : Exhumations de 4 soldats Français 

19220430 bolbec exhumations 12 corps

Plan emplacement des victimes du devoir

7 mai 1922

19220423 annonce inauguration mausolee

7 mai 1922 - Inauguration du mausolée

Inauguration du mausolee

CLIQUER ICI

19è convoi - 1er mai 1922 : Inhumations de Jules DELAMARE, Paul BEAUFILS et Charles DESCHAMPS

20è convoi : 6 mai 1922 : Inhumation de Louis LEDUEY

7 mai 1922 : Inauguration du Mausolée

21è convoi - 22 mai 1922 : Inhumation d'André DELAMARE

 

10 juin 1922

10 juin 1922

 

CLIQUER ICI

22è convoi - 10 juin 1922 : Inhumations de Marcel FENETRE, Armand AUBERT, Jules LEGER, Paul GRAVE, Edmond HECQUET, Roger DEHAIS et Auguste LEUDIERE

du 14 juin au 25 novembre 1922

Du 14 juin au 25 novembre 1922

 

23è convoi - 14 juin 1922 : Inhumations de Lucien PAUMIER et Eugène AVIEGNE

25è convoi - 13 juillet 1922 : Inhumations de Roland BOUGON et transfert des restes mortels de son frère Gérard inhumé dans l'emplacement des "Victimes du Devoir", René HERICHER, Paul MARAIS et Jules HOUDAN

28è convoi - 12 août 1922 : Inhumation de Maurice LECOMPTE

61è convoi - 25 novembre 1922 - arrivée de Gustave BOULHAN

 

du 26 déc. 1922 au 10 janv. 1923

Du 26 dec au 20 janv 1923

103è convoi - 26 décembre 1922 : Inhumation d'Henri LEFEBVRE

26 décembre 1922 : Inhumation d'Ernest VARIN

121è convoi - 9 janvier 1923 : Inhumation d'Henri HEMERY

132è convoi - 16 janvier 1923 : Inhumation d'Ursin BEURIOT

20 janvier 1923 : Inhumation d'Alfred SEYER

(28 avril 1923) : Exhumation et inhumation de gustave BOULHAN

du 3 mars au 1er juin 1923

Bouche gaillon mony

3 mars 1923 : Inhumation de Jules BOUCHE

7 avril 1923 : Inhumation d'Eugène GAILLON

note : voir ci-dessus l'inhumation de Gustave BOULHAN le 28 avril - L'emplacement n'est pas logique

1er juin 1923 : Inhumation de Robert MONY

A partir du 14 juin 1923

Juin 1923 a octobre 1923

 

En 1914, après les premiers décès à Bolbec, la municipalité réserve un emplacement des "victimes du devoir" (voir au début de cette page).

Parmi elles, les dépouilles de 9 soldats non réclamées par les familles éloignées, vont être transférées dans le carré militaire à partir de juin 1923.  

F3 - ALLEAUME Henri

F4 - MASSONNIER André : Idem

F5 - TROGOFF François 

F6 - PERON Jean 

F7 - PARIS Eugène

F8 - GUEGAN Jean-Marie

F9 - BOYARD Ernest

F10 - CARLIER Jules

F11 - DEHAIS François

4 soldats bolbécais : F12 - LEMARCHAND Alfred, F13 - DUMOUCHEL Théagène et F14 - CAUCHOIS Robert

Après le 14 juin 1923 : Exhumation et inhumation de LAMBERT Alfred

fin 1923 - début 1924

Fin 1923

27 octobre 1923 : Exhumation et inhumation de LAMBERT Alfred

27 octobre 1923 : Exhumation et inhumation de LE BARON Pascal

Après le 23 octobre 1923 : Exhumations et inhumations de PREVOST Henri, ORANGE Louis et LEROY Alphonse

1924 1

17 mars 1924 : Inhumation de : DUFOUR Victor

Fin juin 1924 : Exhumations et inhumations de BÉNARD Henri et LEBRUN Eugène

17 juillet 1924 : Inhumation de PRUNIER Georges 

Fin 1

 

31 mars 1926 : Inhumation de JOUFFRET Jérôme

27 novembre 1926 : Inhumation de LAGNEL Edouard

Fin 1926 - mai 1927 : Exhumation et Inhumation de MANSOIS Raymond

182è convoi - 9 mai 1927 : Inhumation de BOCAGE Gustave, le dernier poilu.

______

Général RUFFIN : 6 octobre 1927

Tombes 1870 : 3 août 1928

Sources :

Archives départementales de Seine-Maritime, sous-série 10 RP 112 à 141

Archives départementales de Seine-Maritime série 2O

Archives communales de la ville de Bolbec, archives militaires 4H

Recherches Alain Trogoff

Copyright protection