CLOUET Jules

Copyright protection

P1120537

Jules Robert CLOUET, célibataire, employé de magasin chez Mme Schwob à St-Eustache, né le 18 décembre 1896 à Lanquetot (76),

fils de Ernest Emile né le 4 juin 1861 à Nointot, ouvrier de fabrique (mécanicien-textille) et de PAIN Clémentine Palmyre née le 10 septembre 1865 à Raffetot. Mariés le 26 octobre 1889 à Raffetot (76).

Domicilié 6 rue Eugène Le Maistre à Bolbec

 

Incorporé à compter du 11 avril 1915 au 74è Régiment d'infanterie

Parti en renfort au 259è R.I

Parti en renfort le 16 avril 1916 au 288è R.I. (création du 4è bataillon)

 

Caporal le 14 septembre 1916

 

Cité à l'ordre de la 67è Division le 26 septembre 1916

"Soldat d'un sang froid et d'un courage admirables. Volontaire pour plusieurs missions périlleuses. A donné l'exemple du plus parfait mépris du danger pendant la période du 6 au 10 septembre 1916"

 

Cité à l'ordre du Corps d'Armée au 21 février 1917

"A montré dans l'exécution d'un coup de main qui nous a valu 10 prisonniers une énergie et un sang froid remarquables. Médaille militaire" 

 

Sergent le 14 avril 1917

Nommé adjudant le 1er septembre 1918

 

"Tué à l'ennemi" le 12 octobre 1918 à l'âge de 22 ans, décès constaté le 14 octobre 1918 sur le champ de bataille de Servais au "vivier à grues", commune de Berthaincourt (Aisne)

 

Transcription du décès à Bolbec le 25 juillet 1919

 

Archives shdgr gr 26 n 739 016 0030 tSource :  Mémoire des hommese,  JMO du 288è R.I. page 25 à 30 

Télécharger

 

MORT POUR LA FRANCEMM+CG+Palme

Grand Quartier Général des Armées

du Nord et du Nord-Est

 

ETAT-MAJOR

 

Bureau du Personnel

(Décorations)

 

Au C.Q.G. le 17 septembre 1918

 

Ordre n° 9924 "D" (extrait)

La MEDAILLE MILITAIRE a été conférée au sergent de réserve CLOUET Jules Robert, Mle 3192, de la 14è compagnie du 288è Régiment d'Infanterie :

"Sous-officier d'un grand sang-froid et d'un courage à toute épreuve. A très brillamment contribué à la prise d'un village, a poursuivi l'ennemi, l'a harcelé par des patrouilles et a fait échouer les tentatives de retours offensifs, 5 citations."

(Pour prendre rang du 25 août 1918)

La présente nomination comporte l'attribution de la CROIX DE GUERRE avec PALME

Le Général Commandant en Chef,

PETAIN 

 

Pour extrait conforme :

Le Lieutenant Colonel

Chef du Bureau du Personnel

(signé) Illisible.

3 mai 1919 : Liquidation de la succession :

- Un colis contenant les objets du soldat

- Deux paquets recommandés et plombés (Les médailles ?)

- Une demande de retrait de la somme de 140f,34

- Une demande de retrait de fonds de 2f,15

Exhumé du cimetière militaire de Champs le 12 avril 1921

Sa mère, domicilée 8 rue du Val d'Arques est prévenue par télégramme.

Gare de chargement Chauny

Départ de la gare régulatrice (Creil) le 26 avril 1921.

Arrivée par le 2è convoi en gare de Rouen-Martainville le 27 (13 wagons - 383 cercueils)

Arrivée à la gare Bolbec-Ville le 29 à 17h37. (M. Batier, délégué pour convoyer les cercueils de Rouen à Bolbec ).

Obsèques religieuses le 2 mai à 8h45 à l'église St-Michel

Inhumé à l'emplacement actuel le 2 mai 1921, le même jour que les soldats Alleaume Alfred et Revet André

A7 p1080061 1allée A - tombe n° 7

 

Inhumations du 22 mars au 2 mai 1922

découvrir

3 Frères :

- Ernest Emile, serrurier, né le 25 avril 1890 à Bolbec, domicilié 8 rue du Val d'Arques, marié à Bolbec le 22 octobre 1921 à Bolbec avec GOUPIL Hélène Marguerite née le 23 mars 1895 à Bolbec

- Maurice Henri Camille Raymond, employé de bureau, né le 3 mai 1892 à Bolbec.

- Robert André Emile, maçon, né en 1894. 

Sources :

Ministère de la Défense - Mémoire des Hommes

Archives départementales de Seine-Maritime (Etat-Civil, registre matricule)

Archives départementales de Seine-Maritime (sous-série 10 RP 112 à 141)

Archives communales de la ville de Bolbec (archives militaires 4H)

 

×